Opération Orme Sain

L’Orme,

arbre de la famille des Ulmacées


D’origine d’ Europe occidentale, l’Orme champêtre est très résistant au froid. Son tronc est droit et sa croissance est rapide.

Son écorce est lisse dans leur jeune âge et devient fissuré en vieillissant, brun noirâtre chez l’Orme champêtre, gris argenté chez l’Orme de montagne,
Le feuillage est caduc, les feuilles sont dissymétriques à la base et doublement dentées, les fruits contenus dans une membrane (samare)  vert-clair, groupés en boule, apparaissent dès le mois de mars-avril, avant les feuilles.

L’orme est décimé depuis 1925 par la graphiose : un champignon est propagé par des coléoptères (scolytes) qui creusent des galeries dans le bois. À l’intérieur de celles-ci, le champignon forme ses conidies, qui sont ensuite dispersées par l’insecte. Le champignon se répand aussi par des formes levuroïdes qui passent dans la sève. Il obstrue les vaisseaux conducteurs de sève et produit peut-être une toxine. Les feuilles de l’arbre brunissent et tombent, les rameaux se courbent et meurent, l’arbre entier dépérit durant des années avant de mourir. Son bois est coloré en brun noirâtre. Depuis lors, les ormes sont progressivement remplacés par des essences résistantes à la pollution. En 1985, le CREPAN, Comité Régional d’Étude pour la Protection et l’Aménagement de la Nature fait un recensement des ormes encore sains en Normandie

Un prélèvement de boutures est alors fait sur ces arbres sains en vue de leur clonage.

Merci de contacter Jean Pavie, Directeur des Services de Valdallière au  02.31.66.23.90 si vous avez connaissance de la présence d’ormes  sains.

1ère Commune Nouvelle du Calvados